Culture

Une aventure dans les endroits insolites de Paris

19 février 2015
paris-face-cachee

L’équipe À Suivre Productions organise chaque année depuis 4 ans l’événement Paris Face Cachée. Le concept est de proposer de partir, pendant 72h, à la découverte d’endroits cachés et atypiques de Paris. Pour cette 4ème édition, les trois axes sont les lieux interdits, qui ne sont habituellement pas ouverts au public, les plus insolites créés sur mesure pour l’occasion et des spectacles dans des lieux surprenants à la rencontre d’artistes de talents. J’ai pu découvrir trois endroits interdits et insolites de Paris : Les coulisses du barreau de Paris, le laboratoire Eiffel et l’hôtel Kergorlay-Langsdorff. Nous vous racontons nos visites au cœur de Paris.

« Dans les caves du barreau de Paris »

paris-face-cachee

Le Barreau de Paris est situé au cœur de Paris, près de l’Église Saint-Eustache. Nous nous rendons sur les lieux à l’hôtel de la Porte, demeure du XVIIème siècle qui a conservé le nom de son propriétaire du temps de Louis XIV. Le musée se trouve dans les caves voutées de l’hôtel où l’on retrace l’histoire du Barreau de Paris, la maîtresse des lieux : la Justice, ses bâtonniers, ses avocats et ses procès. Le guide historien nous fait voyager au fil des siècles, à travers les peintures, les affiches, les documents manuscrits et ses petites anecdotes. Notre guide est un vrai passionné, il est très étonnant dans sa façon de nous raconter l’Histoire et de nous projeter dans ces époques qui nous paraissent si lointaine. Il en connaît tellement sur ces personnages, qu’on penserait presque qu’il aurait pu les côtoyer, voire connaître les couleurs des chaussettes de Louis XVI ! Une visite très intéressante nous plongeant dans notre Histoire, et l’évolution de la Justice du 16ème siècle à nos jours.

« Quand Gustave apprivoise Éole »

paris-face-cachee

Benoit Blanchard, le directeur de la société aérodynamique Eiffel nous accueille pour la visite du laboratoire de Gustave Eiffel situé à Auteuil. Ce bâtiment est classé monument historique. Il commence la visite en nous racontant l’histoire de Gustave Eiffel, le constructeur et bâtisseur que l’on connaît tous. Dans l’antre de l’atelier nous découvrons la soufflerie historique, conçue, construite et utilisée par Gustave Eiffel. Cette soufflerie est encore utilisée par le laboratoire pour faire des tests aérodynamiques. Le constructeur de notre Tour Eiffel dont on est s’y fier, a travaillé dans cette soufflerie et a réalisé tous ses tests météorologiques lorsqu’il s’est passionné par le vent et ses effets sur les grandes constructions. Il a également partagé son atelier gratuitement avec d’autres ingénieurs qui acceptaient l’exploitation de leurs recherches par lui-même. Un lieu construit il y a prés d’un siècle dont les ingénieurs d’aujourd’hui font perpétuer l’histoire.

« Le grand écuyer de Napoléon »

paris-face-cachee

Nous voici dans la demeure de la famille Langsdorff, dernier hôtel particulier de Paris encore habité et ouvert au public aujourd’hui. Les frères Langsdorff nous ont chaleureusement accueillis dans leur grande maison dans laquelle ils ont grandi, et où certains y vivent encore. Cette demeure cache beaucoup de souvenirs de famille, de secrets et d’histoires à raconter.

Les descendants conservent le souvenir de leur arrière grand-père qui a fait construire cette maison en 1895, le Comte Pierre de Kergorlay, grande figure du catholicisme social au début du 20ème siècle et également député. Il avait épousé Marie de Caulaincourt de Vicence, qui était la petite fille du général de Caulaincourt, Duc de Vicence, grand écuyer de Napoléon, ambassadeur à Saint Petersburg entre 1808 et 1811 et ministre des relations extérieures à la fin de l’empire. Vous voyez, on y vient au grand écuyer de Napoléon. 
paris-face-cachee

Tout d’abord le hall d’entrée meublé d’un piano et quelques partitions très anciennes trônant près du buste de Napoléon. Les frères Langsdorff continuent la visite et nous font monter à l’étage où se trouvent le petit salon, le grand salon et la salle de réception. De magnifiques lustres en cristal, blanc et rose, des tableaux ornés de dorures, une pendule réalisée par un des horlogers du roi Louis XV et les fauteuils d’origines font pétiller les yeux de toutes et tous. En entrant dans la salle de réception, nous pénétrons dans un autre espace-temps. Nous voici attablés avec le général de Caulaincourt, nos guides nous présentent le magnifique service de porcelaine dans lequel leurs ancêtres ont pris leur repas, les mémoires de Caulaincourt, son bâton ainsi que le camée offert par Napoléon à son fidèle écuyer. Des histoires à raconter près du feu avec un chocolat chaud et des orangettes. Cette demeure est une mine d’histoires, il était très impressionnant et prestigieux de se trouver si proche de cette époque que l’on connaît seulement dans les livres. La demeure Kergorlay-Langsdorff organise des événements comme des mariages ou des séminaires d’entreprises. Quel honneur !

La saison 2015 est terminée, je vous recommande ce voyage dans le passé.

paris-face-cachee

S’il y a des endroits à Paris que vous rêvez de découvrir en 2016, écrivez leur à contact@parisfacecachee.fr ils se chargeront d’exhausser vos vœux !

Retrouvez Paris Face Cachée sur Facebook leur site internet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

    Leave a Reply

    Instagram Slider

    • Tea  cookies time  Je vous ai concoct unehellip
    • Cause Scout is an awesome girl will become a stronghellip
    • Les meilleurs produits makeup pour un look naturel rmsbeauty esthellip
    • Its a kind of magic La petite touche de magiehellip
    • Some irish feelings around Avezvous jeter un oeil  lahellip
    • Mon body prfr en dentelle Je vous souhaite un bonhellip
    • Happy Sunday Je profite des dernires journes dt indien pourhellip
    • Hello world Une photo vole durant un shooting Je croishellip
    • My favorite bodysuit Le ciel est si bleu aujourdhui Jaimehellip