Suivez-moi sur Facebook

Archives

nuagedesucre-lecture-sarah-maeght

C’est où le Nord ? – Sarah Maeght

L’été dernier, j’ai écouté ma curiosité et je me suis plongée dans le premier roman de Sarah Maeght. Le titre et la couverture m’intriguaient, Katherine Pancol en parlait beaucoup, elle a d’ailleurs signé la préface de ce roman. Cette jeune auteure (qui a mon âge) aurait couché ses émotions et ses mots sur papiers, il parait que son histoire est saisissante et pleine de sens…

L’auteure

sarah-maeght-auteurC’est où le nord ? est le premier roman publié de Sarah Maeght, 24 ans, professeur de français dans un collège à Paris. Depuis son enfance, elle dévore les livres de Jules Verne à Françoise Sagan. Lorsqu’elle était adolescente, elle a envoyé un mail à Katherine Pancol, qui d’ailleurs reçoit des centaines de mails de lecteurs. Mais le mail de Sarah a touché la célèbre romancière. Depuis ce jour une complicité s’est tissée entre elles deux. Après le Bac, Hypokhâgne et Khâgne, elle pars vivre à Paris suivre un cursus de Lettres Modernes puis des cours de Creative Writing dans une université aux Etats-Unis. Elle aime les mots, jouer avec, les faire danser, les faire voler. A son retour en France, Sarah est certaine d’une chose, elle veut écrire, mais ne sait pas encore quoi. Elle passe le Capes et devient professeur de français. C’est un élève de sixième qui lui donnera les premiers mots de son roman :  « Vous connaissez le télé-achat, Madame ? »

Si vous commencez le roman de Sarah Maeght, vous ne le lâcherez plus… Ses phrases galopent, ses mots crépitent.  (…) Sarah Maeght n’a pas peur de l’émotion, elle ne triche pas, et c’est pour ça que vous allez l’adorer !

Katherine Pancol

Je veux le découvrir !

Suivez les billets de Sarah Maeght sur son site et sur facebook.

Résumé

Ella, 24 ans, est professeur de français dans un collège. Elle partage un appartement à Belleville avec son amoureux – plus pour longtemps. Elle a quitté Dunkerque pour Paris, et sa première année en tant qu’enseignante, entre profs déprimés et élèves largués, s’annonce mouvementée. Elle-même est un peu perdue, mais elle a des alliés pour affronter la solitude et les moments difficiles : ses meilleurs amis, Lou et Théo, et son poisson rouge Klaus. Jusqu’au jour où elle se laisse séduire par l’envoûtante Cléo…

Ce que j’en pense

L’histoire d’Ella est très touchante. Elle est jeune, en couple et professeur de français. Elle a donc des responsabilités à tenir, des comptes à rendre à son amoureux, un poisson rouge à nourrir, des copies à corriger, une famille à visiter… Pourtant elle va se découvrir. Petit à petit, je me suis plongée dans l’histoire d’Ella, j’étais à ses côtés à chaque instant. J’ai adoré cette Ella qui est sorti de sa zone de confort pour explorer de nouvelles choses, partir sur un coup de tête, se perdre et revenir la tête dans le brouillard. La plume de Sarah est tellement sincère que j’en ai ressenti les émotions d’Ella (et même de Klaus !). Je l’ai dévoré en deux soirs, et je voulais la suite … Je voulais savoir ce qui arriverait à Ella. Ses aventures sont enivrantes, durant 283 pages elle a été mon amie. La préface de Katherine Pancol (que j’adore au passage) en parle vraiment très bien, « C’est le manifeste d’une gamine d’aujourd’hui. un peu perdue, beaucoup éperdue, qui apprend la vie comme un bébé jeté dans le grand bain. » C’est vraiment cela que j’ai ressenti, le sentiment de pouvoir repousser mes limites, de tester la vie, avec prudence mais certainement de la vivre pleinement. Et c’est en écrivant cette article que me souffle l’envie de le lire à nouveau.


Avez-vous lu son premier roman ? Qu’en avez-vous pensez ? Partagez vos ressentis ! 🙂
Sinon, cet article vous en a-t-il donné l’envie ?

Je veux le découvrir !

Disponible en livre broché, poche et en format Kindle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Passionnée d'écologie et de développement personnel, je partage mes expériences d'un mode de vie sain, durable et écologique, mes lectures et mes voyages. Ici c'est bonne humeur et ondes positives ! Enjoy !

Laisser un commentaire