Nouveau sur le blog ? Rejoignez la Joyeuse Tribu !
Go !
Menu & Search
Comment j’ai débuté le skateboard

Comment j’ai débuté le skateboard

"J'ai peur, ça glisse !" J'ai osé et j'ai adoré !


nuagedesucre-skateboard-septembre2017

nuagedesucre-skateboard-septembre2017

 

« J’ai peur, ça glisse ! »

Il n’y a pas d’âge pour commencer le skateboard. J’ai commencé à apprivoiser le skate pendant notre voyage en Australie avec Olivier. Il était skateur étant ado, pour ma part j’ai un gros problème d’équilibre. Mais avec de la pratique et de la persévérance, l’assurance et la confiance en soi s’installent.

En 2016, nous avions été accueilli par une famille de 4 enfants à Tieri, une petite ville minière du Queensland en Australie. Par chance, il y avait un petit cruiser jaune en plastique avec des roulettes vertes dans la chambre de Jalen, il ne s’en servait pas. Ce petit garçon nous a gentiment prêté son cruiser. C’est là que l’aventure skateboard à commencée.

Par quoi commencer ?

J’ai commencé dans l’herbe. Monter sur cette planche à roulettes me faisait peur. Peur de tomber en arrière, peur de me casser les dents, les coudes. (Pas très téméraire ….). Commencer dans l’herbe permet d’apprivoiser la board petit à petit, à comprendre comment elle fonctionne, à trouver son équilibre et la bonne position. J’avoue, je n’allais pas bien loin, je n’avais pas de casque ni de protections, je n’étais pas à l’aise.

Durant notre voyage, nous avions beaucoup bougé de villes en villes C’est à Narrawallee, une ville située à 4h au sud de Sydney, que nous avions décidé d’acheter un skateboard. Nous l’avons nommé Leelee (en référence au nom de la ville). Je suis monté dessus à plusieurs reprises mais c’est surtout Olivier qui s’en ait servi.

De retour en France, Leelee est rester un long moment sous l’escalier. En septembre 2017, je l’ai ressorti un peu. C’est vrai que je progressais, je commençais à apprendre à tourner. Puis l’hiver est arrivé et LeeLee est retourné sous l’escalier.

Les premières descentes

Et puis, cette année en juillet 2018, nous nous sommes dit que c’était vraiment dommage. Alors je suis remontée dessus et j’ai même fait ma première descente ! (Clique ici pour la voir).

nuagedesucre-skateboard-septembre2017

Alors oui, j’ai toujours peur de me casser un bras ou de me faire une cheville, c’est pourquoi j’ai investi dans des protections (poignets, coudes, genoux), je ne suis pas encore tombée, mais sait-on jamais ! ;). J’ai toujours cette appréhension mais le jeu en vaut la chandelle, car les sensations que cette planche à roulettes procurent sont juste dingues !

Petit conseil

Alors toi aussi, tu as peur de monter sur ta planche, de chausser tes rollers ou des patins à glace parce « ça glisse » … souviens-toi de ce que l’enfant de 8 ans pensait à ce moment là ;) !

1 Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. 3 mois ago

    Bonjour Milène !
    Bravo pour le nouveau design de ton blog, il est superbe ! :-)
    Et surtout, bravo d’avoir osé te mettre à la pratique du skate/longboard. Je trouve ça impressionnant ! Les photos sont superbes !
    Bonne journée, à très vite !