Suivez-moi sur Facebook

Archives

deodorant-lamazuna

Zéro Déchet : le déodorant solide

Hello mes petites hirondelles, je reviens pour vous parler d’une marque écologique, zéro déchet, naturelle et végane et dont les produits sont fabriqués à la main en France : Lamazuna. Vous en avez sans doute déjà entendu parler. L’équipe de Lamazuna m’a envoyé quelques petits produits à tester et à découvrir pour vous en parler. Aujourd’hui, je vous raconte mon expérience avec le déodorant solide à l’huile essentielle de Palmarosa.

Avant tout, un peu d’histoire :
Lamazuna a été créé par Laëtitia il y a 6 ans. Au début, ce n’était que des lingettes lavables. Puis la marque s’est développé et à fabriqué d’autres produits écologiques et économiques. Toujours en pensant à la préservation de la nature et à notre impact sur l’environnement, le « Zéro déchet » est l’objectif premier de la marque. Chaque produit est pensé pour durer, se recycler ou se composter. Les lingettes lavables remplacent les cotons jetables, l’oriculi remplace les cotons-tiges, la cup féminine se substitue aux serviettes et tampons hygiéniques… En plus d’être durable et écologique, Lamazuna se veut meilleure pour la peau, les cheveux, pour notre santé. La composition des produits est exclusivement naturelle et végane. La marque tient ses engagements jusqu’au bout en choisissant des fournisseurs d’emballages locaux et des matières compostables ou recyclables. De plus, la marque a obtenu le label Cruelty Free & Vegan ainsi que celui de la Slow Cosmetique.
La grande question : Les déodorants sont-ils toxiques ? Lequel choisir ?

Pourquoi choisir un déodorant solide quand des déodorants aérosols ou à billes « efficacité 72h » nous sont proposés en grande surface ? Pourquoi ces derniers seraient-ils nocifs pour nous ? Les déodorants anti-transpirant, « sans sel d’aluminium », « à la pierre d’alun », garantis anti-odeurs … font sûrement leur travail puisqu’ils sont testés (sur les animaux). Mais à quels prix ? Pour quels risques ?

Il y a quelques années, on entendait partout que les déodorants contenant des sels d’aluminiums étaient dangereux pour la santé. Alors les marques ont revisité leurs produits et ont ajoutés la mention « sans sels d’aluminium » ou « sans aluminium chlorydrate ». Cependant, ce n’est pas pour autant qu’ils ne contiennent pas d’autres sels d’aluminium. Les clients étaient rassurés. Enfin pas tous … Un produit contenant de l’aluminium pénètre dans la peau, donc dans l’organisme. (Super !)
Les anti-transpirants empêchent la peau de respirer et donc la transpiration. (Re-super !) Les composants chimiques sont toxiques pour l’organisme et les mentions « à la pierre d’alun » ne devraient pas être méritées quand le produit en contient. Pourquoi ? Parce que la Pierre d’Alun composée d’aluminium et de potassium, ne sort pas de la mine comme une jolie pierre naturelle. Elle est extraite dans des conditions pénibles et scandaleuses pour les hommes et pour la planète. Elle est ensuite broyée pour être ajoutée aux formules des anti-transpirants. La plupart du temps, elle est reconstituée chimiquement, et puis ça reste de l’aluminium.

Voici quelques liens intéressants sur les recherches des dangers de l’aluminium et des déodorants. Un reportage de On est plus des pigeons ! et un reportage Arte.

Lamazuna-deodorant-solide

L’alternative à l’aluminium : le déodorant 100% naturel

C’est pour toutes ces raisons que Lamazuna a revisité l’utilisation et la composition du déodorant. Le déodorant solide est composé d’ingrédient végétaux et minéraux. On retrouve de la cire de Candelilla, l’ingrédient qui donne la consistence solide au déodorant. Et aussi de l’huile de coco, de l’huile essentielle de palmarosa, du bicarbonate de sodium et de l’argile blanche.C’est l’action de l’huile essentielle de palmarosa qui grignote les bactéries à l’origine des mauvaises odeurs. Ainsi la transpiration n’est pas empêchée, elle est simplement rendue parfaitement inodore, ce qui est bien meilleur pour votre corps.

Utilisation et précaution d’emploi

Il suffit simplement de le passer sous l’eau, il glissera comme un pain de savon sur la peau. Déposer une fine couche de bas en haut sans frotter. Le meilleur moyen de le conserver et de la transporter est le petit pot en verre, un ancien pot de produit cosmétique ou un gant de toilette.

L’huile essentielle de Palmarosa et le bicarbonate de sodium permettent au déodorant d’être particulièrement efficace mais il est recommandé d’être vigilant lors de son utilisation (Si vous êtes sensible ou allergique à un de ces composants.)

Aussi, les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans.

Les avantages du 100% naturel
  • La marque affirme qu’un déodorant solide de 30g dure aussi longtemps que 2 sticks, plutôt économique et pratique.
  • Il n’empêche pas la transpiration.
  • Sa composition est 100 % naturelle et végane.
  • Le produit et les matières premières ne sont pas testées sur les animaux.
  • Facile d’utilisation et pratique à transporter.
  • Objectif Zéro Déchet

label-slow-cosmetic-cruelty-free

Mon expérience et mon avis
Au début, j’étais un peu sceptique. C’est vrai que c’est un peu étrange, l’utilisation est particulière. Mais finalement, c’est très simple et vraiment pratique. Je ne sais pas si j’ai de la chance ou pas, mais je ne pense pas être de nature à transpirer beaucoup. Du moins, beaucoup moins depuis que je n’ai plus d’hormones (pilule, implant et tous leurs amis). La transpiration ne me dérange pas du tout, c’est naturel. Et je ne me plains pas de grosse auréole en milieu de journée. L’odeur du palmarosa est exquise et persiste jusqu’à la fin de la journée et n’est pas forte pour autant. Résultat, aucune mauvaise odeur toute en douceur ! Après 3 mois, le déodorant est encore loin d’être terminé, niveau économie c’est gagné ! Cependant, le format solide est moins pratique pour les hommes qui ont des longs poils sous les aisselles (hm, glamour !). Vous pouvez faire votre shopping sur lamazuna.com, ce petit déodorant économique et écologique est à 12,50€.

Merci Lamazuna !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Passionnée d'écologie et de développement personnel, je partage mes expériences d'un mode de vie sain, durable et écologique, mes lectures et mes voyages. Ici c'est bonne humeur et ondes positives ! Enjoy !

2 Comments

  • Élodie

    23 juillet 2016 at 19 h 45 min

    Coucou Charlie,
    c’est aussi le déodorant que j’utilise et comme toi je le trouve vraiment efficace ! Par contre, c’est vrai que pour les peaux sensibles, il peut agresser un peu : le bicarbonate sèche la peau et fait que la texture est un peu granuleuse, ça gratte un peu. Du coup, au lieu de l’appliquer directement sur la peau de l’aisselle, je le frotte sur ma paume que j’utilise pour appliquer la crème produite, c’est un peu plus doux
    Merci pour cet article et à bientôt !

    Répondre
  • Amandine

    10 septembre 2016 at 18 h 35 min

    J’entends beaucoup parler de ce déodorant et en général, de la marque Lamazuna. C’est vrai qu’il se positionne vraiment sur un objectif zéro déchet et les prix sont quand même accessibles.
    La question du déo bio est celle où il est vraiment difficile de trouver son bonheur bien plus que les autres produits. Après en avoir essayé des tas, j’ai le mien grâce à la recette sur Gala blog. Je le trouve plus efficace que tous les autres. Le seul truc qui me dérange c’est que ma version solide doit rester au frigidaire car sinon elle fond.
    Pour réagir au commentaire juste en dessous, il est vrai que le bicarbonate de soude a tendance à agresser la peau c’est pour ça que je l’utilise une fois par jour seulement. Sinon, ça a tendance à m’irriter également si j’en mets plus souvent.

    Répondre

Laisser un commentaire