Le Journal Culturel

Une histoire de magie.

31 octobre 2019

Quoi de mieux qu’un 31 octobre et la fête d’Halloween pour parler de magie ? 

Les histoires de magie, de sorcières et de formules magiques m’ont toujours fasciné depuis mon enfance : Harry Potter, Narnia, Charmed, Sabrina l’apprentie sorcière… Je rêvais secrètement d’avoir des pouvoirs magiques pour faire le bien, de concocter des potions magiques et des filtres de guérison, de faire apparaître une montagne de chocolat avec ma baguette magique et d’avoir une créature magique comme Buck, l’hyppogriffe. (J’avoue, ce rêve est toujours d’actualité). Cette univers, que ma maman n’aime pas d’ailleurs, m’attire. Par ailleurs, les histoires de fantômes et le paranormal me font peur. Mais si ces histoires me terrifient, cela ne veut-il pas dire y croire ? Mais concentrons-nous sur cette histoire de magie et de sorcière.

Depuis des siècles, les sorcières et la magie étaient assimilées au mal, au diable et à l’enfer. La magie a toujours été un monde inconnu, inventé, impalpable, incroyable dont on avait peur. Je me suis demandée pourquoi, pourquoi avions-nous peur des sorcières ? 

Qui sont ces sorcières ? 

Les femmes guérisseuses, sage-femmes, rebouteuses ou sans enfant (Oui car on ne pouvait considérer l’impuissance masculine, comme c’est étonnant!) étaient pointées du doigt comme étant des sorcières. Toutes les femmes scientifiques, médecin, philosophes, dotées d’un savoir particulier étaient persécutées. Les sorcières étaient des femmes puissantes, savantes et indépendantes, les hommes n’avaient aucun pouvoir sur elles. Être sorcière était donc le féminisme d’une autre époque. 

Pour certains les sorcières étaient considérées comme des chamans qui invoquaient les dieux de la nature, entraient en communication avec les esprits de la nature. Celles qui concoctaient des filtres et des potions naturels pour soigner le corps et l’esprit.

Pour d’autres, elles incarnaient le mal et œuvraient pour le diable, empoisonnaient les villageois, jetaient des sorts maléfiques et étaient la source de la plupart des maladies incurables ainsi que des catastrophes naturelles.

Les portraits des sorcières célèbres vous intéressent ? Dîtes-le moi en commentaire.

La chasse aux sorcières 

Vous l’aurez devinez, c’est bien pour la vision la plus malveillante des sorcières que celles-ci furent brûlées vives sur le bûcher. Si au début du Moyen-Âge, les sorcières étaient contraintes de payer une amende pour pratique de la sorcellerie, c’est à la Renaissance que l’on a réellement commencé à les persécuter, à les chasser et à les supprimer. L’homme se plaçait au centre de la société et érigeait une société dite classique afin de balayer les croyances moyenâgeuses. Tout comme l’antisémitisme qui a poussé l’homme à réaliser des horreurs, les sorcières ont connues les procès des sorcières qui les conduisaient au bûcher par dizaines ou centaines. D’ailleurs, le pays qui  a cumulé le plus d’exécutions de sorcières est étonnamment la Suisse. 

Le monde des sorcières modernes

En attendant de rêver d’un monde de magie blanche, il existe l’univers des sorcières modernes. Ces femmes qui se revendiquent sorcières ne portent plus de chapeau pointu, ne volent pas sur un balai. D’ailleurs certains films ou séries nous montrent une nouvelle image des sorcières, comme les soeurs Halliwell ou Hermione Granger. 

Les sorcières modernes se tournent vers la spiritualité, l’ésotérisme, la nature, on parle aussi de féminin sacré et les pratiques et rituels relèvent davantage du développement personnel et du bien être que jeter des sortilèges. Personnellement, je ne suis pas une sorcière moderne même si cet univers m’attire. Est-ce la peur de découvrir que la magie n’existe pas ? Ou bien l’appréhension de découvrir le monde des sorcières modernes ? Mais je pense que je serais déçue, car ce monde ne compte pas incantation, potion magique et cape d’invisibilité. 

Pour découvrir l’univers des sorcières anciennes et modernes :

Le podcast Sorcières, La Poudre de Lauren Bastide avec Mona Chollet : https://soundcloud.com/nouvelles-ecoutes/la-poudre-episode-sorcieres-1-mona-chollet

Les récits de sorcellerie de Jean Lebrun : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-19-fevrier-2018

Les 7 commandements de la sorcière moderne : https://www.femmes-plurielles.be/les-7-commandements-de-la-sorciere-moderne/

La véritable histoire sur l’origine des sorcières : https://wiccaradio.net/origine-des-sorcieres/

 

 

1 Comment

  • Reply
    Élodie
    31 octobre 2019 at 21 h 15 min

    Quel bonheur de te lire à nouveau ! <3
    On a les mêmes références : Charmed, Harry Potter, … Outlander plus récemment aborde aussi le sujet sous un angle intéressant, celui de la guérisseuse. Comme toi je trouve la figure de la sorcière fascinante.
    Merci pour cet article ! Et je peux définitivement recommander la série « Sorcières » de La Poudre, ce sont mes épisodes préférés de ce podcast !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.