Ecrits Récits de vie

De la poésie en boîte

25 mai 2021

Après un week-end prolongé en famille, c’est le retour à la vie normale. Les balades dans les vignes font parties de cette normalité. C’est ma soupape de sécurité pour que mon esprit vagabonde un peu.

Le temps est très changeant en ce mois de mai. La pluie, le soleil, le vent, ils ont un planning de présence rythmé ! Le vent s’est calé sur le bruit du vrombissement des tracteurs un peu plus haut dans les vignes. Je marchais à bonne allure avec Yogi. J’avais comme un train qui arrive en gare dans les oreilles !

Yogi voulait avancer plus vite mais on a ralenti car j’ai vu ces fleurs. De jolies petites fleurs aux pétales blancs très fins qui dansaient avec le vent. Les rayons du soleil passaient au travers des pétales. Dans tout ce vacarme, j’y ai vu de la poésie. La persévérance, le bonheur éphémère. Ça a fait *clac* dans mon coeur et dans ma tête. Pendant que Yogi tirait un peu sur la laisse, j’essayais de capturer cette poésie. Je me suis amusée avec une application qui imite les effets des pellicules argentiques. Il y a même le son de l’obturateur quand je prend la photo. J’aime le vintage pour son authenticité, bon là je fais avec les moyens du bord : la technologie. Si j’avais eu un appareil argentique dans les mains j’aurai sûrement pris qu’une photo, peut-être deux ou trois mais pas plus. Là, j’ai utilisé six photos de ma pellicule. Je retiens que cette photo. Le ciel est un peu cramé mais cette photo est la parfaite reproduction de ce que j’ai ressenti au moment du clac, le train en moins. J’ai créé de la poésie en boîte. L’idée fait sourire mon coeur.


Pour lire plus de billet d’humeur, rendez-vous dans la rubrique Le journal.

Retrouvez-moi sur Instagram.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.